Améliorations domiciliaires pour rester autonome et en sécurité en vieillissant chez soi

Isabelle / janvier 06 2022

La vie humaine passe par différentes étapes, toutes accompagnées de changements et de défis. Pour affronter les challenges, il faut donc savoir s’adapter vite et trouver toujours des solutions adéquates à la situation actuelle. Dans cet ordre d’idées, en vieillissant on se voit face à nombreuses épreuves et difficultés. Les aînés sont généralement dressés devant le choix de déménager dans un établissement pour personnes âgées ou bien de rester chez eux mais en perdant leur autonomie. Heureusement, grâce à certaines petites modifications, il s’avère possible d’adapter son domicile à ses nouveaux besoins. C’est un sujet qui vous intéresse ? Alors, examinons ensemble les changements domiciliaires essentiels à considérer pour rester autonome et en sécurité en vieillissant chez soi.

Zoom sur les changements domiciliaires essentiels à considérer pour rester autonome et en sécurité en vieillissant chez soi

Liens commerciaux

Installation d’un monte-escalier

L’une des modifications clés à considérer dans une maison, c’est l’installation d’un monte escalier electrique. Quand le déplacement entre les différentes niveaux du foyer commence à exiger plus d’efforts et même devenir difficile, une telle solution moderne s’impose. L’installation d’un appareil d’accessibilité va permettre à l’aîné de réaliser plus facilement ses activités quotidiennes.

Faciliter le déplacement entre les différents niveaux à l’aide d’un monte-escalier électrique

Amélioration de l’éclairage

Puis, il est important de penser également à l’amélioration de l’éclairage. Pour la zone de l’escalier, l’ajout de points lumineux sur les murs et de spots à intégrer dans les marchés se révèle une idée excellente. Afin d’augmenter la visibilité, il est conseillé de remplacer les ampoules par des modèles LED. Du coup, une autre approche convenable, c’est l’installation de lampes tactiles dans les endroits fréquentés comme la salle de bain, la chambre et les couloirs.

Faire attention à l’éclairage et ajouter des points supplémentaires si besoin

Revêtement de sol

L’apparition de troubles cognitifs et fonctionnels évoque aussi la question de la sécurité et les mesures de prévention contre des chutes et glissades. Voici quelques conseils utiles concernant le revêtement de sol le plus convenable pour aider les personnes âgées.

En général, il est conseillé de remplacer le revêtement de sol dur (comme le stratifié ou le carrelage surtout celui en céramique). Dans le cas idéal, on opte pour une moquette douce.

Pour les zones humides dans la cuisine et la salle de bain, il faut penser à installer des tapis antidérapants pour éviter les glissades. Cela est surtout valable pour l’espace autour de la douche / la baignoire.

En ce qui concerne l’entrée dans la maison, les marches extérieures s’avèrent dans un moment ou un autre un véritable souci pour l’aîné. Il faut donc penser à ajouter une rampe. De plus, pour faciliter l’accès, il est conseillé de retirer le tapis d’entrée et de déplacer les pots et toutes sortes d’éléments décoratifs qui pourraient empêcher l’entrée.

Opter pour un revêtement de sol doux

D’autres modifications utiles à envisager

Évidemment, la liste des améliorations domiciliaires à effectuer est assez longue. Pour vous donner quelques indices supplémentaires sur les modifications éventuelles, on vous partage ci-dessous un bref aperçu des changements utiles à prévoir.

Pour la chambre à coucher :

  • si cela est possible, pensez à convertir l’une des pièces au rez-de-chaussée en chambre pour la personne âgée ;
  • ajustez la hauteur du lit (prévoyez un sommier à ressorts ou bien installez des élévateurs de lit) ;
  • il est recommandé également d’installer un téléphone sur la table de chevet (pour les cas d’urgence) ;
  • optez pour des stores automatisés, ce qui permettra à l’aîné de les ajuster sans se déplacer ; pareil pour l’éclairage.

Réaliser certaines améliorations dans la chambre à coucher

Dans la cuisine :

  • pensez à installer des appareils électroménagers avec fonction d’arrêt automatique ;
  • si besoin, réorganisez l’espace en installant le four et le frigo près de l’évier ;
  • gardez les appareils et les ustensiles d’usage quotidien à une hauteur accessible.

Adapter l’espace dans la cuisine aux besoins de la personne âgée

Liens commerciaux

Dans la salle de bain :

  • installez des barres d’appui à côté de la cuvette WC et de la douche ;
  • pensez à ajouter un siège de douche ;
  • prévoyez un tabouret de transfert pour la baignoire ou bien optez pour un modèle de baignoire spécial avec porte d’accès ;
  • éviter les risques de brûlures grâce aux mitigeurs LED indiquant la température de l’eau.

Considérer certaines modifications importantes dans les pièces humides

Articles similaires
Derniers articles